LA PRÉVENTION DES IST DONT LE VIH ET DES HéPATITES AUPRÈS DES PERSONNES LGBT EN CONTEXTE AFRO-CARIBÉEN.

Guide pour l’acteur de prévention

La stigmatisation

    Print Friendly

    Définition

    La stigmatisation est un processus dynamique de dévaluation qui « discrédite significativement » un individu aux yeux des autres, fondé sur les différences, la peur, la crainte, les jugements moraux et la désinformation.

    Les caractéristiques sur lesquelles se portent la stigmatisation, par exemple la couleur de la peau, la manière de parler et l’orientation sexuelle, peuvent être totalement arbitraires.

    Dans une culture ou une situation particulière, certains attributs sont choisis et définis par d’autres personnes comme peu honorables ou sans valeur.

    Double
    stigmatisation

    Les HSH vivant avec le VIH font l’objet d’une double stigmatisation :

    • celle spécifique au VIH, considérée comme une maladie honteuse, voire immorale, un danger pour les autres et conduisant à une mort imminente ;
    • et celle relative à l’orientation sexuelle, liée à la déviation supposée par rapport à une norme.

    Cette double stigmatisation entraîne distanciation, évitement et rejet. Ces différents aspects de la stigmatisation interagissent et s’alimentent mutuellement.
    Vivre dans un contexte hostile conduit souvent les personnes à intérioriser la stigmatisation. Les pressions multiples et continues peuvent générer des sentiments profonds de honte, de culpabilité, d’angoisse et de peur. En réaction, ces personnes tendent à développer des attitudes de protection : éviter la confrontation avec les autres, s’exclure de situations familiales, sociales ou professionnelles potentiellement stigmatisantes, cacher son orientation sexuelle, un problème de santé ou sa séropositivité. Stigmatisation et discrimination sont souvent liées.

    process_stigmatisation_juneupdate
    Back To Top