LA PRÉVENTION DES IST DONT LE VIH ET DES HéPATITES AUPRÈS DES PERSONNES LGBT EN CONTEXTE AFRO-CARIBÉEN.

Guide pour l’acteur de prévention

Blénorragie gonoccique

    Print Friendly

    Les Infections Sexuellement Transmissibles se transmettent très facilement.
    Il n’y a pas toujours de signes visibles. Pour savoir si l’on est ou non atteint d’une IST, il est important de se faire dépister.
    La plupart d’entre elles se soignent facilement mais, non traitées, elles peuvent entraîner de graves complications.
    Les IST fragilisent les muqueuses et augmentent considérablement le risque de contamination par le virus du sida.
    Inversement, si on est atteint par le virus du sida, les IST peuvent être plus graves et compliquer le traitement.

    La blénorragie
    gonoccique

    Chaude-pisse

    En recrudescence dans l’ensemble des pays européens.
    La proportion de souches résistantes aux antibiotiques est de plus en plus élevée.

    Transmission

    Sexuelle, au cours de pénétrations

    • vaginales
    • anales
    • ou buccales

     

    Un contact sexuel sans pénétration peut suffire à une contamination.
    La bactérie peut donc siéger au niveau des muqueuses sexuelles, ano-rectale, buccale.

    symptômes éventuels

    • brûlures et/ou écoulement jaune par la verge
    • angine
    • le vagin ou l’anus
    • fièvre
    • douleur au bas-ventre

    Le délai d’incubation est de 3 à 5 jours, parfois moins, mais peut être allongé en cas de prise concomitante d’antibiotiques.
    Ces signes sont surtout présents chez les hommes. Chez les femmes bien souvent il n’y a pas de symptômes.
    Si l’infection n’est pas soignée il existe des risques de stérilité, surtout chez la femme.

    dépistage

    Par prélèvement local si symptômes ; en l’absence de symptômes TAAN (test d’amplification des acides nucléiques).
    Possibilité de test combiné gonocoque/chlamydiae.

    traitement
    et suivi

    L’utilisation massive de l’antibiothérapie dans la vie quotidienne a conduit à l’apparition de résistances importantes. Aujourd’hui, le traitement de la gonococcie repose sur des traitements « minute » :

    injection de ROCEPHINE® (Ceftriaxone)
    500 mg, en intramusculaire ou s/s cutanée
    ou 2 cp à 200 mg en 1 prise

    Toujours associer un traitement de l’infection par les Chlamydiae.

    La personne est considérée comme guérie (et donc non contaminante) à la fin du traitement.

    Où consulter pour une IST ?

    Il existe plusieurs possibilités :

    aller voir son médecin traitant : il pourra soigner une maladie en cours, proposer un dépistage adapté, ou orienter vers un spécialiste si nécessaire
    les femmes qui sont suivies par un gynécologue peuvent l’interroger sur les IST
    les dermatologues sont également les spécialistes des IST
    dans chaque département, il existe des centres de diagnostic et de traitement des IST, dans lesquels les consultations sont gratuites (ainsi que les traitements notamment pour les personnes qui n’ont pas de couverture sociale) :

    • les CDAG (Consultations de dépistage anonyme et gratuit)
    • les CIDDIST (Centres d’information, de dépistage et de diagnostic des IST)
    • les CPEF (Centres de planification et d’éducation familiale)

    Pour localiser le centre de dépistage le plus proche :
    www.sida-info-service.org ou 0800 840 800 (anonyme, confidentiel et gratuit)

    Pour en savoir plus, consulter le document VIH/IST, dépistage – Informations et ressources pour les professionnels de santé.

    Pour aller
    plus loin

    La gonorrhée, par Dre Gabrielle Landry
    Clinique L’Actuel

    La gonorrhée est une infection transmise sexuellement causée par la bactérie neisseria gonorrhea ; c’est la deuxième ITS bactérienne la plus fréquente au Canada, et elle affecte principalement les jeunes de moins de 30 ans, plus les hommes que les femmes.

    Prévenir les ITSS, par Dr Réjean Thomas
    Clinique L’Actuel

    Les infections transmissibles sexuellement ou par le sang, ou ITSS, anciennement nommées MTS (ou MST en France), sont des infections causées par des virus ou bactéries qui se transmettent lors de relations sexuelles avec une personne infectée.

    Back To Top